Les courbatures après le sport, bon signe?

Courbatures après le sport, bon signe?

Pour certains, les courbatures sont un moyen de mesurer l’efficacité d’un effort physique sur le corps. A-t-on transpiré «pour rien» lorsqu’aucune douleur ne se fait pas ressentir le lendemain d’une session sportive ? Avoir des courbatures après le sport, bon signe ou pas? Tâchons de répondre à cette épineuse question…

Un jour comme un autre (ou pas)

Au lendemain de votre séance d’entraînement sportif, vous vous rendez soudain compte de quelque chose d’anormal : Vous ne ressentez aucune courbature ! Et ce,  malgré les auréoles et les litres de sueur perdus la veille ! Prit de doute, vous vous posez la question suivante : dois-je interpréter l’absence de courbature après le sport comme un bon signe ou un mauvais signe? S’agissait-il d’une séance sportive intelligemment réalisée ou d’une séance pas assez intensive ? La peur du sous-entraînement est parfaitement légitime. Pas de panique, nous allons creuser la question pour vous.

Qu’est-ce qu’une courbature ?

Tout d’abord, il est important de comprendre ce qu’est un muscle. Un muscle est un ensemble de cellules musculaires (ou fibres musculaires) de forme allongée qui sont fixés sur le squelette. En se contractant lors d’un exercice physique, les fibres musculaires vont se raccourcir pour dégager de la force. Les courbatures proviennent de traumatismes et de micro-lésions musculaires qui vont se créer dans les muscles et au niveau de la membrane musculaire lorsque les cellules sont recrutées de façon trop intenses.

Pas de courbatures? Pas de panique !

Au risque d’en décevoir certains, les courbatures musculaires, ne sont absolument pas révélatrices d’une séance de sport réussie. Elles sont plutôt dues à un travail musculaire inhabituel. Donc soit à l’augmentation accrue de l’intensité d’une séance, soit à la reprise d’une activité sportive après un arrêt. En d’autres termes, quand vous vous pliez en quatre pour monter les escaliers un lendemain de “leg day”, cela traduit simplement que vous avez travaillé vos cuisses différemment de vos séances habituelles. Vous êtes peut-être descendu un peu trop bas lors de vos squats, vous avez peut-être un peu trop chargé la barre, vous avez peut-être trop écarté les jambes, ou peut-être que vous avez tenté de nouveaux exercices qui sait… En tous cas, ce n’est pas forcément parce que votre séance a été particulièrement efficace. Beaucoup de personnes ressentent de la frustration en cas d’absence de courbatures. Il n’est pourtant pas si évident de dire si les courbatures sont bon signe ou pas.

Encore une histoire de génétique

Car il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas tous égaux face à ce phénomène : Tout dépend du corps de chacun. Certaines personnes n’ont quasiment jamais de courbatures. En général, un entraînement régulier permet de diminuer la fréquence des courbatures. Mais plus on est souple, moins on aura de courbatures, et vice versa. Si certains pensent que c’est le signe d’un bon entraînement, c’est peut être parce qu’ils ne sont pas habitués à en avoir. Ce qui est sure, c’est qu’en ressentir systématiquement après sa séance est anormal. Quand les muscles sont douloureux le lendemain, cela peut signifier que les mouvements ont été mal effectués. Les courbatures doivent donc rester occasionnelles afin que le corps ait le temps de cicatriser, et les muscles de se reconstruire.

Nos conseils pour limiter les courbatures

Une chose est sûre, avoir des courbatures n’est pas une chose agréable, surtout aux jambes. Rien que pour cette raison, mieux vaut éviter d’avoir trop souvent des courbatures. Voici quelques conseils pour les limiter :

  • S’hydrater régulièrement afin de nettoyer les «déchets» contenus dans l’organisme.
  • Y aller petit à petit, augmenter la difficulté de manière progressive.
  • Faire du sport régulièrement et s’échauffer 15 minutes avant chaque séance.
  • S’auto-masser à l’aide d’un rouleau d’auto-massage après chaque session pour favoriser la récupération.
  • Utiliser un électrostimulateur TENS basse fréquence pour détendre les muscles courbaturés.
  • Faire une séance d’acupression ou s’allonger sur un tapis d’acupression.

Les étirements sont sujets à controverse, surtout après la séance car ils risques d’aggraver les micro-lésions musculaires en étirant le muscle.

Ne diabolisons pas les courbatures

Néanmoins, les courbatures ne sont pas forcément une mauvaise chose. Avoir des courbatures après le sport est bon signe si vous n’avez pas fait de sport pendant un moment. Cela indique que vous vous êtes bien remis au boulot. Ne pas avoir de courbatures après un mois sans sport serait inquiétant. Cela voudrait dire que vos séances de sport manquent clairement d’intensité. Dans la durée, les courbatures peuvent également aider à visualiser et identifier les parties de votre corps qui manquent d’entraînement. Ainsi, cela incite à varier les exercices et à faire travailler les muscles ou les zones musculaires délaissés.

Courbatures, une question d’équilibre

Finalement, le seul cas où les courbatures sont assurément un mauvais signe, c’est quand vous en avez systématiquement et à presque tous les muscles. Surtout, si vous en avez encore lorsque vous retournez vous entrainer. Il s’agit là certainement de symptômes de surmenage. Si vous êtes dans ce cas, ralentissez la cadence ou l’intensité de vos séances de sport. On peut conclure, que ne jamais avoir de courbatures est aussi inquiétant que d’en avoir trop souvent. Dans le premier cas, le risque est clairement que l’on est trop dans le confort. Dans le deuxième cas, vous y allez probablement trop fort. Les courbatures sont bon signe lorsqu’elle sont rares et variées. En gros, si vous n’avez pas eut de courbatures depuis un moment, augmentez vos poids ou vos répétitions pour en avoir. Par contre, si vous en avez trop souvent à un même muscle, essayez plutôt de baisser le nombre de répétitions, de baisser la charge de travail ou encore de changer l’angle du mouvement.

Courbatures = OK, Contractures = pas bien

Attention, il est indispensable de différencier courbatures et contractures. Les courbatures peuvent durer entre 24 et 72 heures, au-delà, il s’agit de contractures. Les contractures sont également plus concentrés un point douloureux localisé. Une contracture est souvent le résultat d’une crampe persistante. En cas de contractures, mieux vaut aller consulter un médecin car celles-ci sont bien plus douloureuses et entraînent de véritables déchirures musculaires. Un contracture qu’on “laisse trainer” trop longtemps peut entrainer des conséquences très graves pour la santé.

Mais comment savoir si on a bien travaillé?

Une séance bien menée se mesure au ressenti personnel et à une sensation de zénitude générale. L’exercice de saut à la corde, par exemple, est connu pour procurer une sensation de bien-être juste après l’effort, avec notamment, une sécrétion d’endorphines importante. La sensation des muscles qui “chauffent” signifie aussi que l’exercice a été bien effectué. Plus globalement, l’efficacité d’un entraînement se mesure avant tout sur le long terme en constatant une perte de poids/augmentation de la masse musculaire ou une amélioration des performances sportives. En réalité, vous le sentez lorsque vous avez fait une bonne séance non?

3 thoughts on “Les courbatures après le sport, bon signe?

    • Home Fit Training says:

      Pour éviter les courbatures, échauffez-vous, soyez raisonnable dans l’effort, étirez-vous après le sport et reposez-vous convenablement.

  1. Pingback: Prévenir les douleurs musculaires – Fitness Mood

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Continuer la navigation sur ce site implique votre acceptation.