Les bienfaits de la cryothérapie

cryotherapie bienfaits

De plus en plus en vogue depuis quelques années, la cryothérapie est un procédé qui implique le froid et qui stimule la régénération de certains organes. Si au départ, elle était surtout réservée aux grands sportifs, elle est aujourd’hui fortement recommandée pour soulager et prévenir un bon nombre de pathologies.

Qu’est-ce que la cryothérapie ?

Origine de la cryothérapie

Si la cryothérapie ne s’est développée que récemment, la thérapie du froid existe depuis la nuit des temps. On peut d’ailleurs le constater en faisant un voyage dans le temps à l’époque d’Hippocrate, quand les premiers bains froids avaient déjà fait surface.

En 1970, les scientifiques ont commencé à s’intéresser de plus près à cette pratique. Ensuite, un docteur Japonais nommé Yamaguchi a confectionné le tout premier caisson de cryothérapie en 1978. À partir de 2011, cette technique s’est popularisée dans le domaine du cyclisme pour améliorer les performances sportives.

Désormais, la cryothérapie suscite un grand intérêt auprès du grand public, au point d’être prise en charge par la sécurité sociale dans certains pays européens.

Principe de la cryothérapie

La cryothérapie est une technique de médecine physique qui consiste à soumettre le corps à un choc thermique, et ce, en l’exposant à un refroidissement intense de -110° pendant 3 minutes.

Il faut savoir que le corps humain peut tout à fait supporter des températures aussi extrêmes, à condition que cela ne dure que quelques minutes. Pendant ces 3 minutes, seule la température extérieure du corps change. Une fois la séance terminée, elle baisse à 11° en haut du corps et à 5° en bas.

Le choc thermique engendré par une telle exposition au froid va déclencher certains mécanismes de défense, tels que les frissons. Ensuite, la modification du flux sanguin périphérique va entraîner une vasoconstriction suivie d’une vasodilatation, ce qui va accélérer le processus de drainage tissulaire.

D’un autre côté, le cerveau réagit en stimulant l’hypothalamus pour qu’il libère de l’endorphine. Cette hormone provoque un sentiment de joie et de bien-être immédiat. De plus, grâce à l’abaissement de la température des tissus, des hormones anti-inflammatoires sont également diffusées par le corps.

La différence entre cryothérapie corps entier et cryothérapie localisée

La cryothérapie corps entier

La cryothérapie corps entier ou CCE consiste à exposer l’ensemble du corps en comptant la tête, à des températures pouvant atteindre les -140°. Ce procédé se déroule soit dans une chambre, soit dans une cabine hermétique et totalement réfrigérée grâce à l’azote liquide qui y est projeté.

Bien entendu, le froid peut également être généré électriquement.

Dans le cas où l’institut utilise de l’azote liquide, il est évident qu’il n’y a pas de contact direct entre ce dernier et la peau. Cela élimine donc tout risque de brûlure par le froid. Cependant, l’air à l’intérieur de la cabine est respirable quant à lui.

La cryothérapie localisée

Contrairement à la cryothérapie corps entier, ici, un jet de froid est projeté sur une zone ciblée du corps. Pendant la séance, le corps se trouve dans une cabine en forme de cylindre, tandis que la tête et le cou restent à l’extérieur.

Deux types d’équipements peuvent être utilisés : l’un génère du froid par évaporation d’azote, tandis que l’autre utilise un circuit frigorifique fermé. Dans les deux cas, la séance dure environ 6 minutes.

Également appelée cryosauna, la cryothérapie repose sur un refroidissement entre -110° et -190°. Cependant, le contrôle de la température est plus difficile, ce qui rend le refroidissement des parties exposées peu homogène.

cryotherapie froid soin dos

Quels sont les bienfaits de la cryothérapie ?

Si la cryothérapie est aussi plébiscitée, c’est avant tout pour les nombreux bienfaits qu’elle offre. Le soin par le froid est couramment utilisé en médecine et son efficacité n’est plus à prouver.

Récupération physique

En effet, la cryothérapie est excellente pour la préparation physique, mais surtout pour la récupération. D’ailleurs, actuellement, de plus en plus d’ostéopathes et de kinésithérapeutes l’ont intégré dans leurs protocoles de soins.

Elle permet donc de soulager les courbatures, de stopper les inflammations et de permettre au corps de se remettre plus rapidement des chocs ou des blessures.

Bien-être mental

Source de bien-être et de relaxation, la cryothérapie aide à lutter contre les troubles du sommeil, le stress, l’anxiété et même la dépression notamment grâce aux “hormones du bonheur” qu’elle permet de sécréter.

Effet analgésique

La cryothérapie est recommandée pour les personnes souffrant d’arthrose ou d’autres pathologies communes en rhumatologie. Elle s’est également avérée très efficace pour atténuer les tendinites, les contractures douloureuses et les maux de dos.

Bienfaits dermatologiques

En boostant la circulation sanguine, le traitement au froid améliore la tonicité et la fermeté de la peau. Il permet aussi de lutter contre le psoriasis, l’érythrodermie ou même la sclérodermie.

Effet brûleur de graisses

Beaucoup de personnes ayant recours à la cryothérapie régulièrement arrivent à perdre du poids sur le long terme. Effectivement, même si elle n’a pas été déclarée comme étant une solution minceur, une séance de cryothérapie permet tout de même de brûler jusqu’à 500 Kcal en 3 minutes.

Comment se déroulent les séances de cryothérapie ?

L’un des plus grands avantages de la cryothérapie est sa courte durée. De plus, il s’agit d’une technique non invasive qui ne requiert aucune anesthésie.

Avant de commencer votre séance, vous devrez d’abord passer un examen rapide afin de vérifier que vos conditions physiques vous permettent de pratiquer un traitement au froid sans risques. On vous demandera d’ailleurs de remplir un formulaire de non-contre-indication.

Une fois que vous aurez obtenu l’accord du professionnel de santé, vous serez amené dans des vestiaires pour vous déshabiller. Notez d’ailleurs qu’il est important que votre peau soit sèche et que les parties sensibles de votre corps soient protégées. C’est pourquoi vous devrez mettre un maillot de bain, des gants, des chaussettes, un bandeau sur les oreilles et un masque sur la bouche.

Ensuite, vous devrez traverser successivement deux salles de -10° et de -60°C, avant de rester 2 à 4 minutes dans une chambre froide de -110° C. Dans la cabine de cryothérapie, vous restez tout de même en contact avec le praticien tout le long de la séance. Une fois que le temps est écoulé, vous pourrez profiter d’un moment de récupération.

Néanmoins, pour observer de réels résultats, il est conseillé de pratiquer la cryothérapie de façon régulière.

Existe-t-il des risques ou des contre-indications ?

Attention, la cryothérapie corps entier peut provoquer, dans certains cas, des effets secondaires très gênants comme des brûlures locales ou des intolérances digestives.

Il faut savoir que la cryothérapie est contre-indiquée chez les enfants, les femmes enceintes, les personnes sous dialyse ou portant un pacemaker. C’est également valable pour les personnes souffrant d’asthme sévère, d’hypertension artérielle ou de troubles circulatoires.

De plus, la cryothérapie pourrait être dangereuse en cas d’infarctus du myocarde récent ou d’insuffisance respiratoire.

En cas de mauvaise protection, le traitement au froid peut provoquer des engelures et même des brûlures cutanées. Il faut également l’éviter si vous avez des plaies ouvertes car ce procédé peut être particulièrement douloureux.

Enfin, après votre séance, il se peut que vous sentiez une fatigue excessive. Néanmoins, celle-ci est passagère et physiologique.

cryotherapie froid soin cheville

Comment faire sa propre séance de cryothérapie chez soi?

Le matériel de cryothérapie coûte extrêmement cher et doit être manipulé par des professionnels. C’est pourquoi une séance de cryothérapie seul à la maison semble parfaitement impossible. 

Et pourtant, il est tout à fait possible de bénéficier des bienfaits du froid en appliquant localement une matière très froide contre la peau. Bien entendu, la température pourra difficilement descendre en dessous des 30°C mais c’est suffisant pour favoriser la récupération physique, soulager les tensions musculaires et articulaires, et déclencher un sentiment de détente et de relaxation.

Il est possible de faire cela avec une simple pochette de glace mais c’est tout de même plus simple et surtout plus efficace d’utiliser une attelle de cryothérapie. Celle-ci est équipée d’une poche de gel qui permettra de descendre la température plus bas que les glaçons et conservera cette température plus longtemps. L’attelle fera en sorte de répartir le froid tout autour de l’articulation. 

Simple à manipuler, vous pouvez parfaitement faire cela tout seul chez vous. Il vous suffit de mettre la poche de gel dans le frigidaire le temps indiqué. Une fois la poche de gel assez froide, glissez la dans l’attelle ou positionnez la à même la peau sur l’endroit du corps que vous souhaitez traiter. 

Ce type de traitement est parfait pour traiter les articulations douloureuses et fragilisées par le sport à haute intensité. Contrairement à la cryothérapie professionnelle, ce type de soin par le froid ne nécessite pas d’examen ou de précautions particulières.

32,90
23,90
Rupture de stock
29,90

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *